chez- soleil-d-orient

AMITIE, ENTR'AIDE, Fibromyalgiques et S.F.C., des rubriques telles le BOUDDHISME, LE FENG SHUI, MIEUX et BIEN-ETRE et des sous rubriques telles La Phytothérapie,le Reiki, la Santé et la Beauté au naturel, et bien d'autres
 
AccueilPortailGalerieS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 INTRODUCTION

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
SOLEILDORIENT
Admin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 3145
Age : 61
Localisation : GARD FRANCE
Emploi/loisirs : NET BOUDDHISME LECTURE
Date d'inscription : 18/11/2008

MessageSujet: suite   Mar 16 Déc - 13:29

Les huiles essentielles

Huiles essentielles et Aromathérapie

L'aromathérapie est une pratique qui a pour but d'utiliser les plantes aromatiques et les huiles essentielles à des fins thérapeutiques.

Un peu d'histoire

Depuis la "nuit des temps" Les plus anciennes civilisations ont montré un interêt manifeste pour les plantes aromatiques et ce, dans un interet thérapeutique.
4000 ans avant J-C les sumériens utilisaient déjà les plantes médicinales (fenouil, pin). En Chine, 2800 ans Avant J-C, on relate l'emploi d'une centaine de plantes telles que l'anis, le curcuma, la canelle, le gingembre.


Dans l'Egypte antique l'emploi des plantes étaient connues. Parmis elle :
le cèdre du Liban, la myrrhe, le cumin, le laurier, l'anis la canelle. Les Egyptiens fabriquaient déjà des produits aromatiques variés : huiles, onguent, eau parfumées, préparations cosmétiques, préparations à l'embaumement des momies;


Le monde végétale est riche de près de plus de [/size]
800.000 espèces de plantes dont une partie seulement est capable de synthetiser des essences. En effet certaines plantes peuvent dégager de mauvaises odeurs et seront donc inaptes à une utilisation en aromathérapie. D'autres ne seront guère utilisées en raison de leur toxicité ou de leur manque d'interêt.

Mode de fabrication des huiles essentielles

Les huiles essentielles sont obtenues par distillation à la vapeur d'eau, sans détartrant chimique et sous base pression. Le procédé consiste à faire traverser par de la vapeur d'eau une cuve remplie de plantes aromatiques. A la sortie, un essencier recueille l'eau et l'huile essentielle. La différence de densité entre les deux liquides permet alors une séparation aisée.

AVERTISSEMENT : L'utilisation à bonne escient des huiles essentielles peut faire merveille, à l'inverse, leur ingestion anarchique peut vous exposer à des incidents lourds de conséquences. Pour toute utilisation adressez vous à votre pharmacien qui saura vous conseiller utilement.

Il faut savoir que les huiles essentielles sont très puissantes et qu'il faut les employer avec modération et précaution.



QUELQUES REGLE DE PRUDENCE


* Gardez toujours les huiles essentielles hors de portée des enfants.

* Ne pas pratiquer d'automédication avec les huiles essentielles. Demandez l'avis de votre de votre médecin traitant!

* Certaines huiles peuvent être irritantes pour les peaux sensibles. Exemple : Les huiles essentielles riches en phénols et aldéhydes aromatiques sont agressives à l'état pur pour la peau.

* Certaines huiles sont photosensibilisantes (angélique, orange, bergamote, citron…). Après application de ces huiles, ne pas s'exposer au soleil sous peine de voir apparaitre des taches sur la peau.

* L'usage des huiles essentielles est formellement déconseillées aux femmes enceintes ou allaitantes sauf avis médical. Exemple : les huiles essentielles riches en cétones et lactones sont neurotoxiques (toxicité pour le système nerveux).

* n'utilisez pas non plus d'huiles essentielles chez les bébés et les enfants de moins de 3 ans.

* Ne pas injecter d'huiles essentielles par voie intramusculaire ou intraveineuse.

* En cas d'allergies respiratoires ou cutanée demandez l'avis de votre médécin.

* Ne pas associer huiles essentielles et traitements médicamenteux.

* Ne pas ingérer les huies essentielles par voie orale.

* Les yeux, les muqueuses auriculaires, nasales et ano-génitales ne peuvent en aucun cas faire l'objet d'aplication d'huiles essentielles pures. Attention de ne pas se toucher les yeux après avoir mis des huiles essentielles sur ses doigts.

* Les huiles essentielles doivent être diluées dans un support tel que les huiles végétales ou gels pour un emploi plus sûr, en massage et en bain.

Composition chimique des huiles essentielles
Les huiles essentielles contiennent un nombre considérable de famille biochimiques (chémotypes) incluant les alcools, les phénols, les esters, les oxydes, les coumarines, les sesquiterpènes, les terpénols, les cétones, les aldéhydes, etc.

Ces composés biochimiques et leurs sous composés donnent aux huiles essentielles des propriétés qui peuvent être bénéfiques pour la santé (demandez l'avis à un médecin naturopathe). Les huiles essentielles sont produites et emmagasinées dans les structures de la plante telles que les cellules sécrétoires, les glandes, les poils glandulaires et les conduits résineux. Voici quelques-unes des grandes familles biochimiques que l’on trouve dans les huiles essentielles, ainsi que leurs propriétés thérapeutiques les plus reconnues:

Aldéhydes : les aldéhydes sont des composés organiques qui possèdent des propriétés calmantes et sédatives. On les trouve dans plusieurs huiles dégageant un arôme de citron, incluant les huiles de lemongrass, de mélisse et de citronnelle. Un des principaux composés aldéhydes, le citral, est anti-infectieux. Ils peuvent irriter les muqueuses et la peau.
Phénols: les phénols sont bactéricides. Ils contiennent des niveaux élevés de molécules oxygénantes et possèdent de puissantes propriétés antioxydantes. Ils sont parmis les composés les plus bénéfiques de tous les groupes aromatiques pour aider les ajustements immunitaires.
Alcools : les alcools possèdent des propriétés antibactériennes. De plus, les molécules de sesquiterpénol possèdent des propriétés anti-inflammatoires et peuvent aider au fonctionnement du système immunitaire.
Terpènes : les terpènes peuvent inhiber l’accumulation de toxines dans le corps humain et peuvent aider le foie et les reins à se débarrasser de l’accumulation de toxines. Les terpènes possèdent des propriétés stimulantes, antibactériennes et sédatives. Ils peuvent irriter la peau.
Cétones : les cétones aident à stimuler la régénération des cellules et à favoriser la formation de tissus. les esters ont un effet relaxant et calmant sur le corps.
Revenir en haut Aller en bas
http://chezsoleildorient.0forum.biz
SOLEILDORIENT
Admin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 3145
Age : 61
Localisation : GARD FRANCE
Emploi/loisirs : NET BOUDDHISME LECTURE
Date d'inscription : 18/11/2008

MessageSujet: LEXIQUE   Lun 13 Juil - 11:12

TERMES UTILISES POUR LES HUILES ESSENTIELLES.


  • Abortive : Peut provoquer un avortement.
  • Action vitamine P : Augmente le tonus des vaisseaux, diminue la perméabilité capillaire, augmente la résistance des petits vaisseaux.
  • Analgésique : Abolit la sensation de douleur.
  • Anaphrodisiaque: Diminue la libido, atténue les désirs sexuels.
  • Anesthésiante: Insensibilise plus ou moins totalement une partie du corps.
  • Antalgique : Combat la douleur.
  • Anti-allergique : Diminue le potentiel de composés responsables de l'allergie.
  • Anti-amibienne : Tue les amibes.
  • Anti-arthrosique : Tend à faire diminuer les symptômes de l'arthrose.
  • Anti-asthénique : Diminue la sensation de fatigue.
  • Anti-bactérienne : Tue les bactéries.
  • Anti-catarrhale : Diminue le catarrhe qui est l'inflammation des muqueuses accompagnée de sécrétions.
  • Anti-cholestérol : Tend à faire diminuer le taux de cholestérol.
  • Anti-coagulante : Diminue la coagulabilité du sang.
  • Anti-dépressive : Tend à atténuer les états dépressifs.
  • Anti-épileptique : Tend à faire diminuer les symptômes de l'épilepsie.
  • Anti-fongique : Tue les champignons.
  • Anti-helminthique (synonyme de vermifuge) : Détruit ou chasse les vers intestinaux.
  • Anti-hématome : Permet aux hématomes de se résorber plus vite.
  • Anti-hémorragique (synonyme : hémostatique) : Diminue les saignements.
  • Anti-histaminique : Diminue la quantité d'histamine libérée dans certains cas.
  • Anti-infectieux : Antibactérien, antifongique, antiparasitaire, antiviral.
  • Anti-inflammatoire (synonyme : antiphlogistique) : Fait régresser les manifestations inflammatoires.
  • Anti-lithiasique : S'oppose à la formation de calculs biliaires ou urinaires.
  • Anti-oxydant : Lutte contre les processus d'oxydation.
  • Anti-paludéenne : Tend à éviter le paludisme.

  • AntI-parasitaire : Tue les parasites.
  • Anti-phlogistique (synonyme : ant-inflammatoire) : Fait régresser les manifestations inflammatoires.
  • Anti-psoriasique : A un effet bénéfique sur le psoriasis.
  • Anti-rhumatismale : Diminue l'inflammation des articulations atteintes.
  • Anti-scléreuse : Diminue les phénomènes de durcissement des vaisseaux sanguins.
  • Anti-septique : Détruit tout germe (bactérie, virus, champignon) de manière non ciblée.
  • Anti-spasmodique : Calme les spasmes en favorisant la décontraction des fibres musculaires lisses.
  • Anti-toxique : Stimule les organes chargés de la détoxification de notre corps.
  • Anti-traumatique : Atténue les effets des chocs physiques.
  • Anti-tussif : Calme la toux.
  • Anti-virale (synonyme : virucide) : Tue les virus.
  • Apéritive : Ouvre l'appétit.
  • Aphrodisiaque : Stimule le désir sexuel.
  • Ascaricide : Tue les ascaris.
  • Astringente : Resserre les tissus et les muqueuses.
  • Broncho-dilatatrice : Prévient la broncho constriction.
  • Calmante (synonyme : sédative) : Calme les troubles du système nerveux.
  • Cardiotonique : Augmente le tonus du cœur et régularise son rythme.
  • Carminative : Résorbe ou facilite l'expulsion des gaz intestinaux.
  • Cholagogue : Contracte la vésicule biliaire permettant ainsi l'évacuation de la bile par le foie.
  • Cholérétique : Stimule la sécrétion de la bile par le foie.
  • Cicatrisante (synonyme : vulnéraire) : Aide à la cicatrisation des plaies et des contusions.
  • Décongestionnante : Diminue la congestion en drainant.
  • Dermocaustique : Corrode ou brûle la peau.
  • Digestive : Aide à la digestion en facilitant le travail de l'estomac.
  • Diurétique : Favorise la sécrétion, le flux et l'élimination de l'urine.
  • Emménagogue : Provoque ou régularise les règles.
  • Expectorante : Favorise l'expulsion des sécrétions bronchiques
  • Galactagogue (ou galactogène) : Facilite et accroit la sécrétion lactée.
  • Hémostatique (synonyme : antihémorragique) : Vise à arrêter les hémorragies.
  • Hépatodraineur : Qui draine le foie.
  • Hypertensive : Augmente la pression sanguine.
  • Hypnotique : Induit le sommeil.
  • Hypoglycémiante : Diminue la glycémie (taux de sucre sanguin).
  • Hypotensive : Abaisse la pression sanguine.
  • Immunomodulante : Régule notre immunité.
  • Immunostimulante : Stimule les défenses immunitaires.
  • Insectifuge : Repousse les insectes.
  • Lipolytique : Réduit les amas graisseux.
  • Litholytique : Tend à faire disparaître les calculs (urinaires et biliaires).
  • Lymphotonique : Renforce le tonus du système lymphatique.
  • Mucolytique : Fluidifie les sécrétions bronchiques.
  • Neurotonique : Stimule le système nerveux central.
  • Neurotoxique : Toxique pour le système nerveux central.
  • Oestrogénique : Agit comme l'œstrogène.
  • Phlébotonique (synonyme de veinotonique) : Augmente la tonicité des parois veineuses.
  • Photosensibilisante : Accroît la sensibilité de la peau au soleil.
  • Relaxante : Détendant.
  • Résolutive : Dissipe les oedèmes et enflures externes.
  • Sédative (synonyme : calmant) : Calme les troubles du système nerveux.
  • Stimulante : Augmente l'activité d'un organe.
  • Stomachique : Stimule l'estomac donc est digestive.
  • Tonique : Redonne du potentiel énergétique à certains organes ou à tout l'organisme.
  • Tranquillisante : Calme l'hyperactivité du système nerveux central.
  • Utérotonique : Augmente le tonus de l'utérus.
  • Vasoconstrictrice : Resserre les vaisseaux.
  • Vasodilatatrice : Dilate les vaisseaux.
  • Veinotonique (synonyme de phlébotonique) : Augmente la tonicité des parois veineuses.
  • Vermifuge (synonyme de : antihelminthique) : Détruit ou chasse les vers intestinaux.
  • Viricide (synonyme de anti-virale) : Tue les virus.
  • Virulicide : Fait disparaître les verrues.
  • Vulnéraire : Aide à la cicatrisation des plaies et des contusions.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
http://chezsoleildorient.0forum.biz
 
INTRODUCTION
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Vulgarisation 5 - Introduction au génie génétique
» (Remy Chauvin) Introduction à certaines choses que je ne m'explique pas
» Introduction à la TCC
» Introduction aux pierres et cristaux
» [Info] Introduction et base du pendule.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
chez- soleil-d-orient :: MIEUX et BIEN ETRE :: Huiles Essentielles-
Sauter vers: