chez- soleil-d-orient

AMITIE, ENTR'AIDE, Fibromyalgiques et S.F.C., des rubriques telles le BOUDDHISME, LE FENG SHUI, MIEUX et BIEN-ETRE et des sous rubriques telles La Phytothérapie,le Reiki, la Santé et la Beauté au naturel, et bien d'autres
 
AccueilPortailGalerieS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 L'ARGILE

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
SOLEILDORIENT
Admin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 3145
Age : 61
Localisation : GARD FRANCE
Emploi/loisirs : NET BOUDDHISME LECTURE
Date d'inscription : 18/11/2008

MessageSujet: L'ARGILE   Ven 24 Avr - 12:04

S'il y a un produit qui est magique, c'est quand même l'argile
C'est un agent très puissant de régénération physique.

Reminéralisante, rééquibrilante, également antitoxique, bactéricide, tonifiante.

Quand une femme a pour habitude d'en faire un masque de beauté, une fois par semaine, par quinzaine ou par dix jours, sa peau est lumineuse, claire et nette, belle et souple, éclatante.

Il est nécessaire de jeter l'argile après utilisation car elle a le pouvoir d'absorber toutes les toxines.
Une fois commencée, une cure à l'argile doit être menée jusqu'à amélioration car elle déclenche un ensemble de processus successifs : drainage, revitalisation et arrêter le traitement (durée d'un traitement, quelques jours) pourrait devenir disons ennuyeux.

Abcès, suppurations diverses : un emplâtre épais toutes les demi-heures ou toutes les heures.

Régions lombaires, abdomen, bas-ventre, région hépatique : les applications peuvent provoquer des réactions plus ou moins vives.
Aussi on va les limiter à un cataplasme par jour, d'une durée de deux à quatre heures maximum.

Gingivites, stomatites, angines, rhumes : sucer des petits morceaux d'argile.

Acné : application, deux à trois fois par semaine, d'eau argileuse qu'on laisse sécher.
Laver vingt minutes plus tard et appliquer du jus de citron coupé d'eau (moitié), mis sur un coton.

Lumbago : cataplasmes d'argile tièdes ou chauds, un ou deux par jour, de deux à quatre heures.
S'il le faut, toute la nuit.
Dans ce cas, au matin, ne pas renouveler mais attendre au moins la fin d'après-midi pour refaire un cataplasme.

Plaies infectées, gangréneuses : cataplasmes épais d'une heure environ.
A renouveller plus tôt en cas de douleur ou de chaleur insupportable.
Six à huit fois par jour.
NB : Au début du traitement, il y a généralement une aggravation apparente, due à l'élimination des tissus nécrosés.

Reins : argile par voie interne. une cuillère à café dans un verre d'eau, chaque jour, pendant des périodes de dix à vingt jours.
Cataplasmes d'argile froids alternés avec des applications de feuilles de chou : une à deux fois par jour, de deux à trois heures.

Sinusites : respirer de l'eau argileuse, deux à trois fois par jour : une cuillère à café d'argile dans une tasse d'eau, préparée 24 heures à l'avance.
Répéter plusieurs fois pour chaque narine (heureusement qu'on a que deux narines ). Egalement : inhalations avec des essences aromatiques : eucalyptus, thym, aiguilles de pin, lavande.
Si besoin : cataplasmes d'argile le long des ailes du nez et également sur le front.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
http://chezsoleildorient.0forum.biz
SOLEILDORIENT
Admin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 3145
Age : 61
Localisation : GARD FRANCE
Emploi/loisirs : NET BOUDDHISME LECTURE
Date d'inscription : 18/11/2008

MessageSujet: Re: L'ARGILE   Ven 24 Avr - 12:06

L'argile, "terre miracle"
Seule ou mélangée à d'autres ingrédients, l'argile peut purifier, nettoyer, tonifier, cicatriser, adoucir et nourrir n'importe quel type de peau. Simple d'utilisation et peu coûteuse, cette "terre magique" est connue et reconnue depuis des millénaires. Les Egyptiens l'employaient pour la momification en raison de ses principes purificateurs, les Chinois, les Grecs, les Romains connaissaient aussi ses remarquables vertus, le Grec Dioscoride lui attribuait "une force extraordinaire"...




L'argile guérit l'humanité depuis des siècles....




Les Anciens employaient ainsi l'argile n'ayant pas d'autre remède plus actif. Particulièrement privilégée pendant de nombreux siècles, elle fut peu à peu délaissée. Mais au siècle dernier, l'argile connue de nouveau un engouement grâce à certains naturopathes, notamment Kneipp, Kuhn, Just, Felke... Au début du siècle, le Professeur Stumpf, médecin Berlinois, l'employa avec succès contre le choléra asiatique. Pendant la première guerre mondiale, l'argile permis à des régiments russes d'éviter la dysenterie. Il est dit aussi que le Mahatma Gandhi en fut un très fidèle adepte... Par instinct, les animaux recourent depuis toujours à l'argile lorsqu'ils sont malades ou blessés en se dirigeant vers les sols argileux dilués par l'eau afin d'apporter le remède à leurs maux...


Aujourd'hui, la médecine moderne redécouvre les propriétés extraordinaires de cette "terre miracle".


L'argile aux multiples couleurs de l'arc en ciel...


L'argile est une roche sédimentaire terreuse composée de silicate d'aluminium hydraté, issue de la décomposition de "feldspaths" (espèces minérales). Ses propriétés thérapeutiques et sa teinte sont fonction des nombreux minéraux (notamment silice, aluminium, magnésium, calcium, fer, phosphore, sodium, potassium, cuivre, zinc, sélénium, cobalt, manganèse...) qu'elle renferme dans des proportions variables. Ainsi, l'argile


** L’argile verte :
L'argile verte est conseillée aux peaux normales et aux peaux grasses. Elle est très efficace pour absorber et régulariser les excès de sébum. Elle est aussi utilisée en masque capillaire pour réguler la production de sébum des cheveux à tendance grasse. Très performante, l'argile verte est la plus polyvalente.
Agent absorbant d'impuretés, l'argile verte est reminéralisante, régénérante des zones fragilisées et revitalisante.


** L’argile blanche (ou kaolin) :
L'argile blanche est conseillée aux peaux sèches et fragiles. Elle est aussi utilisée en masque capillaire pour revitaliser les cheveux secs et dévitalisés. Elle est employée comme talc pour les bébés. Riche en silice notamment, elle est reminéralisante et favorise l'élimination des toxines.


** L’argile rouge :
L'argile rouge est conseillée aux peaux normales et aux peaux sèches et sensibles. Elle doit sa coloration aux oxydes de fer. Riche en oligo-elements, elle est réequilibrante et redonne de la luminosité à la peau. Elle est également reconnue pour améliorer la circulation sanguine.


** L’argile jaune :
L'argile jaune est conseillée aux peaux normales et aux peaux grasses très sensibles. Elle est aussi utilisée en masque capillaire sur les cheveux normaux et fragiles. Elle est également recommandée pour atténuer les douleurs. Riche en minéraux, elle est stimulante, reoxygenante des cellules et tonifiante.


** L’argile rose :
L'argile rose est conseillée aux peaux délicates, sensibles et réactives ayant tendance aux rougeurs. Riche en oligo-éléments, elle est adoucissante et redonne de l'eclat aux peaux fragiles.


** L'argile bleue :
L'argile bleue à des propriétés oxygénantes. Eliminant les impuretés, elle apporte éclat et luminosité au teint.
[/size]

Petit plus : choisissez toujours une belle argile dépourvue de sable. Pour en apprécier la texture, goûtez-la ! Elle ne doit surtout pas "croquer" sous la dent...


L'argile, "un remède intelligent" : Ses propriétés :


L'argile est un "remède intelligent", elle est dotée de l'intelligence de la nature. Elle se dirige là où se situe le mal : elle trouve l'endroit exact ou il se situe, s'y concentre et le détruit...


En usage interne, elle absorbe et draine le malsain sans toucher aux cellules saines. En usage externe, elle attire les impuretés, favorise la cicatrisation et stimule la circulation sanguine et lymphatique.


** Grand pouvoir d'absorption :
L'argile absorbe très efficacement les impuretés, les substances toxiques et malodorantes. Grâce à ses propriétés (absorbante et désodorisante) elle est notamment utilisée par l'industrie pétrolière et huilière "pour purifier l'essence et désodoriser certaines matières premières". Dans la maison, l'argile peut être employée pour désodoriser et assainir linges et objets... Bactéricide, elle peut rendre saine une eau polluée.


** Cicatrisant et antiseptique :
L'argile est un efficace cicatrisant grâce au silicate d'aluminium qu'elle contient. Sur les plaies, l'argile a une action désinfectante et favorise la reconstitution des tissus lésés.


** Stimulante et régénérante :
L'argile renforce les défenses de l'organisme et aide à la régénération de nos cellules. Elle "réveille" nos ressources energétiques et nous "recharge" en energie positive et vitale

_________________
Revenir en haut Aller en bas
http://chezsoleildorient.0forum.biz
SOLEILDORIENT
Admin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 3145
Age : 61
Localisation : GARD FRANCE
Emploi/loisirs : NET BOUDDHISME LECTURE
Date d'inscription : 18/11/2008

MessageSujet: Re: L'ARGILE   Ven 24 Avr - 12:08

L'argile en usage interne : A utiliser avec discernement

Attention, certaines recommandations sont absolument indispensables avant de débuter une cure d'argile.[/size]


Ne pas prendre d'argile par voie buccale si :

- Votre médecin s'y oppose en raison de votre traitement.
- Tendance à l'occlusion intestinale.
- Tendance à l'étranglement d'une hernie.
- Alimention comportant beaucoup de gras.
- Premières prises d'argile provoquant une raréfaction des selles.
- Constipation très tenace et/ou ne cédant pas dès le début de la cure.
- Absorption d'uile de paraffine ou d'huile d'olive dans les 20 jours précédant la cure.



Pendant la cure :


- Agir avec prudence si votre tension est trop élevée.
- Respecter bien les doses journalières.
- Diminuer et supprimer toutes les huiles de table, les corps gras, les boissons gazeuses.
- Boire beaucoup entre les repas (eau minérale naturelle, eau citronnée, tisanes...)

Une cure ne doit pas dépasser 3 semaines.


Pour préparer cette eau à base d'argile :


- N'employer jamais de métal.
- Utiliser un verre épais.
- Prendre une cuillère ou spatule en bois.


** Préparation de "l'eau argilée" :

A faire pendant les 10 premiers jours :
Le soir, diluez dans un demi-verre d'eau minérale naturelle 1 cuillère à café de poudre d'argile. Remuez bien. Le lendemain matin, buvez à jeun l'eau seule et laissez l'argile (déposée pendant la nuit) au fond du verre.


** Préparation de "l'eau argileuse" :

A faire pendant les 10 jours restant :
Le soir, diluez dans un demi-verre d'eau minérale naturelle 1 cuillère à café de poudre d'argile. Le lendemain matin, remuez la solution et buvez à jeun tout le contenu du verre.

Terminez la cure par 1 ou 2 jours avec "l'eau argilée" (cf. ci-dessus).



L'argile en usage externe :


1). L'argile peut être appliquée froide, tiède ou chaude...

- Si l'argile est appliquée sur un endroit fièvreux, congestionné ou chaud naturellement (comme le bas-ventre) elle doit être FROIDE.

- Si l'argile est employée pour des organes "profonds" (comme les reins, le foie, les poumons etc...) le cataplasme sera TIEDE ou CHAUD.


Rappelez-vous ceci "toute action doit être immédiatement suivie d'une réaction". Ainsi, appliquée sur une zone enflammée, l'argile devra rafraîchir. Au contraire, appliquée dans le but de revitaliser, de tonifier, elle devra réchauffer.



2). Temps d'application :

- Dans le cas d'un abcès, d'une plaie purulente, l'application doit être renouvelée toutes les heures (la nuit le cataplasme peut être remplacé par des compresses). Aussi, si par exemple un cataplasme appliqué sur un abcès devient sec au bout d'une demi-heure, il sera retiré et changé.


- Pour le traitement d'un organe profond, le cataplasme est laissé environ deux heures. L'application peut éventuellement durer toute la nuit. Mais si par exemple, un cataplasme appliqué sur la colonne vertébrale donne une sensation de froid au bout d'une heure alors qu'il devrait provoquer une certaine chaleur, il sera retiré.


A noter, il peut être enregistré au début du traitement une certaine aggravation de l'affection. Mais elle n'est qu'apparente et prouve "l'action efficace et bienfaisante de l'argile".



3). Recommandations :


- Jeter l'argile après usage.
- Nettoyer soigneusement linges, gazes et bandes utilisés.
- S'il reste un peu d'argile sur la peau, nettoyer à l'eau tiède sans savon.
- Ne pas appliquer l'argile en même temps et à des endroits différents.
- Commencer le traitement avec des cataplasmes minces (1/2 cm environ)
- N'appliquer aucun cataplasme pendant la digestion

_________________
Revenir en haut Aller en bas
http://chezsoleildorient.0forum.biz
SOLEILDORIENT
Admin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 3145
Age : 61
Localisation : GARD FRANCE
Emploi/loisirs : NET BOUDDHISME LECTURE
Date d'inscription : 18/11/2008

MessageSujet: Re: L'ARGILE   Ven 24 Avr - 12:09

Il existe un produit naturel, bon marché et très efficace qu’on oublie souvent,
peut-être parce qu’il est trop simple ou trop commun : c’est l’argile.
Pourtant, l’argile vient à bout de nombreux maux.



Jaune, rouge, verte, blanche, grise, bleue... il existe des argiles de différentes couleurs. Mais, toutes sont constituées principalement de silice (50 %) et d’alumine (14 %). Les différentes colorations sont dues aux minéraux qui entrent dans leur composition dans des proportions variables : fer, chaux, magnésie, oxydes alcalins, cuivre, calcium, phosphore...

Sans entrer dans les détails, les argiles ont toutes des propriétés comparables :






  • Argile verte : la plus courante et la plus polyvalente.
  • Argile rouge : propriétés comparables à l’argile verte. Riche en fer, elle aurait aussi une action sur la circulation sanguine.
  • Jaune, bleue, grise, rose : peu de différences majeures par rapport aux 2 premières.
  • Argile blanche : très pure, elle convient aux peaux sèches et sensibles. Excellente pour cicatriser.

Toutefois, leur richesse en tels ou tels minéraux peut amplifier certaines indications thérapeutiques.


Les propriétés de l’argile


L’argile est utilisée depuis la préhistoire et sous toutes les latitudes. En Occident avec la révolution industrielle et l’arrivée des médicaments chimiques, elle a été oubliée. C’est le Dr Valnet qui, dans les années 1960, a redonné à l’argile ses lettres de noblesse : en Indochine, il avait remarqué que les paysans «salissaient» l’eau avec de l’argile avant de la boire. L’argile possède de nombreuses vertus :




  • elle possède une action antibactérienne, hémostatique et cicatrisante
  • elle reminéralise
  • elle équilibre les échanges acido-basiques de l’organisme
  • elle protège la muqueuse gastro-intestinale
  • elle absorbe les toxines et les germes pathogènes
  • elle draine les sécrétions diverses au niveau des plaies
  • elle élimine les gaz et les odeurs
  • elle est anti-inflammatoire, calmante et décontracturante.


















Y a-t-il des contre-indications
ou des précautions d’emploi ?



De nombreux ouvrages - souvent anciens - préconisent l’ingestion d’argile. Et d’autres, plus récents, déconseillent cette pratique en avançant que l’aluminium est un accélérateur de vieillissement et l’une des causes de la maladie d’Alzheimer. Qu’en est-il vraiment ? En fait, les dérivés d’aluminium contenus dans l’argile ne sont pas assimilés par l’organisme. Il n’y a donc aucune crainte à avoir à se soigner avec de l’argile en interne. La seule vraie contre-indication concerne les traitements médicaux : l’argile pourrait annihiler les principes actifs des médicaments. En cas de constipation rebelle ou d’occlusion intestinale, par prudence, il vaut mieux trouver d’autres solutions. En externe, il n’existe qu’une seule précaution : certains médecins déconseillent l’application d’argile froide sur le ventre pendant la période des règles.


Quelle argile choisir ?


Il est préférable d’acheter l’argile plutôt que de la ramasser soi-même car il est parfois difficile de savoir si un site a été ou non pollué. L’argile vendue en pharmacie ou dans les magasins de produits naturels - verte ou blanche le plus souvent - présente toutes les garanties de ce côté-là. Vous la trouverez sous forme de poudre (à diluer dans de l’eau), de blocs concassés, de cataplasmes prêts à l’emploi, des tubes, des comprimés ou des dragées d’argile. Vous préfèrerez la présentation sous forme de poudre à diluer parce qu’elle est moins chère et qu’elle permet toutes sortes de recettes. Mais, dans votre pharmacie familiale ou dans votre voiture, vous aurez sans doute aussi un tube d’argile prêt à l’emploi, très pratique en cas d’urgence (brûlure, verrue, entorse...).


Comment faire ?


L’argile peut être utilisée en bains, en cataplasmes (ou emplâtres) ou sous forme d’eau argileuse. Le type de préparation n’a qu’un aspect pratique : bain pour l’ensemble du corps, cataplasme épais sur un bras ou eau argileuse pour les lotions. Il ne faut pas utiliser d’ustensile en plastique ni en fer. Préférez le verre épais, les pots en grès, les casseroles émaillées (si vous chauffez l’eau) et les cuillères en bois.



Dans le bain


Ajoutez deux à trois poignées à l’eau de votre bain. Vous pouvez aussi ajouter des algues ou des huiles essentielles. Restez au moins 20 minutes dans l’eau chaude (entre 28 et 38 °C). Rincez-vous sans vous savonner. Avant de vider la baignoire, mettez une compresse de tulle sur la bonde pour éviter de boucher les canalisations. Plusieurs stations thermales utilisent les bienfaits des bains argileux ou des applications de boues d’argile : Aix-les-Bains, Balaruc-les-Bains, Barbotan-les-Thermes, Dax, Saint-Amand-les-Eaux.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
http://chezsoleildorient.0forum.biz
SOLEILDORIENT
Admin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 3145
Age : 61
Localisation : GARD FRANCE
Emploi/loisirs : NET BOUDDHISME LECTURE
Date d'inscription : 18/11/2008

MessageSujet: Re: L'ARGILE   Ven 24 Avr - 12:11

En cataplasme


Dans un récipient, disposez l’argile. Versez de l’eau de source (évitez l’eau du robinet) jusqu’à ce qu’elle recouvre l’argile. Laissez reposer une à 2 heures que le mélange se fasse de lui-même. Cette technique est, paraît-il, la plus efficace ; mais si, comme moi, vous n’avez pas la patience d’attendre, vous pouvez aussi la mélanger avec l’eau et une cuillère en bois (ou les doigts) jusqu’à obtenir une pâte homogène. Ensuite, étalez-la en couche épaisse de 2 à 4 cm sur un linge. Retournez le cataplasme pour appliquer l’argile directement sur la peau. Vous pouvez garder un cataplasme 2 à 3 heures s’il s’agit de rhumatismes, d’inflammation ou de douleurs internes. Pour les plaies ou les affections cutanées purulentes, renouvelez le cataplasme toutes les 20 minutes. Rincez votre peau à l’eau de source. Dans tous les cas, l’argile qui a été utilisée doit être jetée et ne jamais être réutilisée.



En boisson avec l’eau d’argile


Vous l’utiliserez en boisson, en lotion ou en gargarismes. Mélangez l’équivalent d’une cuillérée à soupe (utiliser une cuillère en bois !) pour un verre d’eau de source ou de décoction (aubier de tilleul, sauge...). En lotion, comme pour le cataplasme, il est préférable de laisser reposer deux heures puis de mélanger à nouveau avant de l’utiliser. Gardez la fine pellicule d’argile sèche une à deux heures sur votre peau. Rincez à l’eau de source.


En association avec d’autres produits naturels


L’argile est couramment utilisée dans de nombreux produits cosmétiques et dans des spécialités pharmaceutiques. Dans les recettes «maison», pour vos cataplasmes, masques ou autres produits à appliquer sur la peau, vous pouvez mélanger l’argile avec du miel, du sel de mer, des décoctions, des plantes fraîches (basilic, sauge, souci, bleuet), des huiles végétales (olive) , des fruits ou des légumes (citron, oignon, chou, ail, citron...) ou des huiles essentielles (lavande, niaouli, cyprès, thym, romarin...). Choisissez les ingrédients en fonction de leurs propriétés médicinales : leurs effets se conjuguent avec ceux de l’argile, renforçant encore son efficacité. Les légumes ou fruits sont broyés et mélangés, sauf la feuille de chou qui est pourra être utilisée à la place du linge pour tenir l’argile.


Toutes les indications de A à Z


Les témoignages de guérison spectaculaire sont nombreux : ongle incarné, «boules» sous la peau, mycoses, eczéma... Voici, par ordre alphabétique les principales indications pour un traitement à base d'argile, avec des suggestions d’association avec d’autres produits naturels.

Abcès : Épais cataplasme mélangé avec de l’oignon cuit.




Acné : En lotion avec du jus de citron ou 8 gouttes d’HE de lavande.




Aérophagie : Large cataplasme sur le ventre. Le matin à jeun, boire un verre d’eau argileuse.




Aigreurs d’estomac : Le matin à jeun, boire un verre d’eau argileuse.




Angine : Cataplasme sur la gorge et gargarismes à l’eau argileuse + du citron ou 8 gouttes d’arbre à thé ou de niaouli.




Aphtes : Bains de bouche et gargarismes à l’eau argileuse + 8 gouttes d’HE de thym.




Arthrose : Bains chauds avec de l’argile ou cataplasmes tièdes + 8 gouttes d’HE de cyprès.




Asthme : Cataplasme sur la poitrine + 8 gouttes d’HE de pin ou d’eucalyptus.








Blessures : Larges cataplasmes à renouveler toutes les heures.



Bourdonnements : Protéger le conduit auditif par un coton. 3 fois par jour, placer durant 2 heures, un cataplasme d’argile mélangée à du jus de citron (ou 8 gouttes d’HE de citron).




Brûlures : Laisser tremper le plus longtemps possible la partie atteinte dans l’eau argileuse.




Calculs rénaux : Boire un mélange jus de radis noir + eau argileuse. Mettre des cataplasmes chauds d’argile et de chou sur les reins.




Chalazion : Cataplasme + tisane de bleuet à laisser 20 minutes.




Cicatrices : Cataplasme épais d’argile et de chou. Laisser toute la nuit.




Cirrhose : Cataplasme épais d’argile et de chou à changer toutes les 2 heures ou à garder toute la nuit à l’endroit du foie.




Constipation : Cataplasme épais d’argile + basilic (feuilles fraîches ou HE) sur le ventre.




Contusions : Cataplasme épais d’argile + 8 gouttes d’HE de genévrier.




Coups de soleil : Cataplasme d’argile + miel dépassant largement la zone atteinte. Changer toutes les heures.




Courbatures : Cataplasme épais d’argile + 8 gouttes d’HE de romarin.




Crampes : Bains chauds avec de l’argile ou cataplasmes tièdes + 8 gouttes d’HE de romarin.




Diabète : Le matin à jeun, boire un verre d’eau argileuse avec 4 gouttes d’HE de genièvre.




Eczéma : Eau argileuse en lotion + 12 gouttes d’HE de genévrier ou de géranium. Laisser au moins 1 heure avant de rincer.




Entorse : Cataplasme épais d’argile froide et de chou. Renouveler toutes les 2 heures.




Fièvre : Cataplasme d’argile + 8 gouttes d’HE d’eucalyptus ou de niaouli. Renouveler toutes les 2 heures.




Foie paresseux : Cataplasme très épais d’argile et de chou en feuille ou broyé. Laisser toute la nuit.




Goutte : Bains chauds avec de l’argile ou cataplasmes tièdes + 8 gouttes d’HE de genièvre.




Grippe : Cataplasme d’argile sur le cou + 8 gouttes d’HE d’eucalyptus ou de niaouli. À garder toute la nuit.




Hémorroïdes : Cataplasme épais d’argile et de chou (ou d’oignon) broyé, à changer toutes les 2 heures.




Herpès : Le matin à jeun, boire un verre d’eau argileuse avec 8 gouttes d’HE de citron.
Cataplasme préparés à partir d’une décoction de buis.




Hypertension : Le matin à jeun, boire un verre d’eau argileuse préparé dans une décoction de feuille d’olivier.




Lumbago : Bains chauds avec de l’argile ou cataplasmes tièdes + 8 gouttes d’HE de romarin.




Jambes lourdes : Le matin à jeun, boire un verre d’eqau argileuse + 2 gouttes d’HE de cyprès. Cataplasmes d’argile + 16 gouttes d’HE de citron ou de menthe poivrée.




Migraines : Cataplasme d’argile + 16 gouttes d’HE d’eucalyptus ou de camomille ou de géranium en alternance sur la nuque et le front dès le début de la crise.




Mycoses : Cataplasme d’argile + 8 gouttes d’HE d’arbre à thé ou de niaouli.




Nausées : Cataplasme d’argile tiède + 8 gouttes d’HE de romarin à appliquer sur la région du foie.




Névralgies : Cataplasme d’argile + 16 gouttes d’HE d’eucalyptus ou de camomille ou de géranium en alternance sur la nuque et le front dès le début de la crise.




Ongle incarné : Cataplasme d’argile + 8 gouttes d’HE d’arbre à thé. Laisser la nuit.




Peau (problèmes de peau) : Cataplasme d’argile + 8 gouttes d’HE de géranium, de lavande ou d’arbre à thé.




Rhumatismes : Le matin à jeun, boire un verre d’eau argileuse avec le jus d’un oignon pressé. Bains chauds avec de l’argile ou cataplasmes tièdes + 16 gouttes d’HE de genièvre.




Toux : Gargarismes à l’eau argileuse + 4 gouttes d’HE de niaouli ou de ravensare + cataplasmes épais d’argile sur la gorge à changer toutes les 2 heures.




Varices : Cataplasme épais d’argile et de chou à changer toutes les 2 heures.




Verrues : Cataplasme épais d’argile + ail écrasé ou 8 gouttes d’HE de thym ou de vétiver.




Zona : Cataplasme d’argile + 16 gouttes d’HE de camomille.




Paul Ferris

_________________
Revenir en haut Aller en bas
http://chezsoleildorient.0forum.biz
SOLEILDORIENT
Admin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 3145
Age : 61
Localisation : GARD FRANCE
Emploi/loisirs : NET BOUDDHISME LECTURE
Date d'inscription : 18/11/2008

MessageSujet: LES ARGILES THERAPEUTIQUES   Ven 24 Avr - 12:16


[B]LES ARGILES THERAPEUTIQUES

Sous forme d'eau argileuse à boire,de bains d'argile ou de cataplasme,elles sauront litteralement "pomper"les toxines de votre corps.Et sans aucun danger!

L'argile est la matrice-même de la vie sur Terre et ce n'est pas sans raisonqu'on obtient autant de résultats positifs avec cet élément de la nature,lorsqu'il est utilise correctementet à bon escient.Il est plus juste de parler des argiles tant la variété d'argiles est importante et l'action de chacune est différente.
Les effets thérapeutiques de l'argile en matière de desintoxination tiennent à deux propriétés: son pouvoir absorbant et son pouvoir adsorbant.

L'ABSORPSION:
est un principe actif qui consiste à laisser une substance pénétrer au coeur d'une matiere absorbante et de la retenir.les différentesargiles utilisees absorbent les gaz et l'eau (chargée de toxines)

L'ADSORPTION:
est le principe de rétention d'une substance à la periphérie d'une matiére plus ou moins solide et pour le moins suffisament dense comme l'argile humide.L'adsorption permet de retenir à la surface de l'emplâtre d'argile des gaz ou des toxines.
L'argiel a le pouvoir de retenir les toxines,les gaz,et l'eau grâce à des échanges cationiques entre les milieux mis en contact.En effet,la charge électrostatique des argiles leur permet d'adsorber sur leur surface des cations(ions positifs)qui pourront être évacues du corps plus aisement.On utilise plusieurs sortes d'argiles thérapeutiques.
Parmi les plus connues, on peut citer :


LA MONTMORILLONITE,ou,ARGILE VERTE DE PROVENCE
(origine de Montmoiron,dans le vaucluse)est la plus adsorbante.


LA KAOLINITE
(originaire de Chine:Kao-Ling, de Bretagne,et de la région de Limoges)encore appelée argile blanche,permet de neutraliser les excés d'acidité et d'alclinité.Elle a des propriétes à la fois absorbantes et adsorbantes intéressantes.Utile en cosmétiques pour nettoyer la peau.Son usage est plus répandu,pour la fabrication de la faïence et de la porcelaine "de Limoges".

L'ILLITE
est une argile verte(orinaire du Bassin Parisien et du Nord de la France)sert à pomper les impuretés et les toxines.Elle a un pouvoir absorbant important mais son pouvoir adsorbant est trés faible.Elle est trés utile pour pomper les oedèmes (gonflements,traumatismes,foulures.)

L'ARGILE BLEUE
(originaire du Canada)est trés utile en cas de tumeurs.L'argile s'utilise aussi bien en voie externe au niveau de plaies externes,suppurantes ou non,qu'en voie interne.

UTILISATION DE L'ARGILE

L'argile qu'elle que soit la variété,peut être utilisee par voie interne et externe.

LA VOIE INTERNE
Il s'agit d'absorber de l'argile par voie digestive afin de pomper les toxines stockées sur les muqueuses des organes(estomac,intestins grêle et côlon)

PREPARATION DE L'EAU ARGILEUSE
Délayer dans un verre d'eau une cuillerée à café d'argile verte ou blanche(selon le cas à soigner).Laisser reposer toute la nuit et,le lendemain matin,boire cette eau sans remuer le dépôt qui s'est constitué au fond du verre.
Il est possible de remuer l'eau avant de la boire.Dans ce cas le pouvoir adsorbant joue son rôle à plein régime;Il faut être prudent et surveiller le transit intestinal afin d'éviter la constipation qui serait due à l'absorptionde l'eau du bol fécal par l'argiel.
Les lavements,les bains de bouche,les irrigations nasales,les injections vaginales peuvent être pratiqués et donnent des résultats intéressants dans toutes les situations d'infection,d'aphte,de mycoses.


LA VOIE EXTERNE
Les bains d'argiel peuvent être pratiqués chez soi,mais l'inconvénient majeur reste l'évacuation du bian qui ne doit pas se faire dans les canalisations qui risqueraient de se boucher.Il faut donc jeter l'eau du bain à l'extérieur.
Bains et enveloppements d'argile sont recommandés en cas de rhumatismes,d'arthritisme chronique.
Les enveloppements d'argile généralises à tout le corps se pratiquent plus aisément en établissement de cures thermales.Ils permettent un profond nettoyage de la peau.
Les enveloppements localises d'argile,appelés aussi cataplasmes d'argile,sont les plus connus.On peut réchauffer le cataplasme au soleil lorqu'il est prêt, avant de l'utiliser.Il se charge ainsi d'énergie et gagne ainsi d'efficacité.Il existe des cataplasmes tout prêt,mais la confection chez soi reste trés simple:


Prendre un récipient en inox,en pyrex,ou en porcelaine vitrifiéee(éviter le plastique)Y déverser une quantité suffisante d'argile verte ou blanche(selon l'indication)et la recouvrir d'eau sans excés.Un e fois toute l'eau absorbée, mélanger si besoin et étaler la pâte sur une couche de gaze ou de compresse dépliée de telle sorte qu'on obtienne un emplâtre d'environ 2 centimètres d'épaisseur et débordant de la surface à détoxiner.Faire un emballage autour de l'emplâtre avec une serviette éponge et garder en place entre 2 et 3 heures.
Une fois enlevé,le cataplasme sera jeté (de préférence dans la nature plutôt que dans le vide-ordures)La fréquence des cataplasmes est de 2 à 3 par jour.Ils peuvent être posés pratiquement sur tous les endroits du corps.Sur les yeux,on aura soin de les fermer au moment de l'application.


PRINCIPALES INDICATIONS

L'argile verte est la plus utilisée.On choisira la variété convenant le mieux en fonction du soin recherché.
-ILLITE:abcés,aérophaie,entorse,foulure,cicatrice bourgeonnante....
MONTMORILLONITE:acné,anthrax,aphte,angine,asthme,bronchite,colite,dartres,fissures anales,foie,vésicule biliaire chargee,hémorroïdes,otite,règles douloureuses ou irrégulières,sinusite..........
ARGILE BLANCHE:infections intestinales,intoxications alimentaires,hyper acidité digestive



Article de Marie-Christine Prévost dans le journal BIO-CONTACT

_________________
Revenir en haut Aller en bas
http://chezsoleildorient.0forum.biz
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'ARGILE   

Revenir en haut Aller en bas
 
L'ARGILE
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Argile et grossesse
» L'Argile
» exploitation de carrière d'argile
» des mèches à l'argile.........coiffeur à Nantes ??
» Argile, ghassoul...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
chez- soleil-d-orient :: MIEUX et BIEN ETRE :: Argilothérapie-
Sauter vers: