chez- soleil-d-orient

AMITIE, ENTR'AIDE, Fibromyalgiques et S.F.C., des rubriques telles le BOUDDHISME, LE FENG SHUI, MIEUX et BIEN-ETRE et des sous rubriques telles La Phytothérapie,le Reiki, la Santé et la Beauté au naturel, et bien d'autres
 
AccueilPortailGalerieS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Du bouddhisme au Reiki

Aller en bas 
AuteurMessage
SOLEILDORIENT
Admin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 3145
Age : 62
Localisation : GARD FRANCE
Emploi/loisirs : NET BOUDDHISME LECTURE
Date d'inscription : 18/11/2008

MessageSujet: Du bouddhisme au Reiki   Sam 21 Fév - 11:59




retenu des principes, des attitudes et des techniques.

Le Reiki est avant tout un chemin intérieur, une voie de tranformation de l'être : donner moins de prise aux émotions, avoir plus d'amour, de bienveillance et de reconnaissance envers autrui et soi même

Les initiations du Reiki, les méditations, sont très similaires à celle du Bouddhisme ou du Taoïsme.

La différence ? L'approche du Reiki est plus simple et permet à tout le monde de le pratiquer.


Ce site présente le Reiki traditionnel japonais tel qu'il était enseigné par son fondateur
Mikao Usui


Le Reiki a été conçu par Usui pour que tout le monde puisse le pratiquer. Il ne requiert pas d'être bouddhiste, ou taoïste, ni de pratiquer quoi que ce soit d'autre. Pour autant, le Reiki est une pratique spirituelle. Entendez par là qu'il propose un ensemble de techniques méditatives et qu'il requiert de l'assiduité dans la pratique. Le Reiki est un chemin.

Ce qui est beau dans le Reiki est qu'un de ses effets de bord permet de prodiguer des soins utiles dans nombre de troubles physiques ou psychiques.

Depuis Usui, de très nombreuses formes de Reiki ont vu le jour. Mon propos n'est pas de faire des comparaisons, chacun ira vers le Reiki qui l'attire. Que vous souhaitiez apprendre le Reiki ou recevoir l'énergie du Reiki, vous trouverez sur ce site de quoi vous forger une idée sur ce qui constitue le Reiki traditionnel japonais, ou Usui Reiki Ryoho ou encore Usui Reiho, méthode d'énergie spirituelle d'Usui.

Eric Spirau

Se former au Reiki
Se former reste à mon sens la voie royale vers le Reiki. Certes, recevoir des soins grâce au reiki est très utile, mais s'engager sur une voie spirituelle devrait être le but de chacun dans la vie.

Le Reiki offre cette opportunité d'une pratique de transformation intérieure qui rejaillira sur tous les pans de votre vie.

La formation au Reiki ne met pas en oeuvre des principes complexes. C'est avant tout un autre regard sur notre corps, ce que nous sommes. Grâce aux techniques du Reiki, petit à petit, le monde qui nous entoure, ce qui advient dans notre vie change, en réponse à notre transformation intérieure. Les 3 niveaux de formation Shoden, Okuden et Shinpiden sont les étapes sur ce chemin.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
http://chezsoleildorient.0forum.biz
SOLEILDORIENT
Admin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 3145
Age : 62
Localisation : GARD FRANCE
Emploi/loisirs : NET BOUDDHISME LECTURE
Date d'inscription : 18/11/2008

MessageSujet: Re: Du bouddhisme au Reiki   Jeu 26 Fév - 18:51

Les Sonten de Kuramayama et le mandala d'Amida Sanzon
Mikao Usui aurait emprunté quatre des nombreux symboles du bouddhisme ésotérique pour constituer le Système-Usui de Guérison Naturelle par le Reiki. Plus spécifiquement, ces symboles seraient reliés à la trinité des "Sonten", de l'école bouddhiste Japonaise Tendaï, dont l'un des temples principaux se trouve sur les hauteurs du mont Kurama. Les "Sonten", que l'on traduit par "Déités suprêmes" ou "Grands Êtres", incarnent, au sein de cette tradition, des archétypes de qualités spirituelles tels que ; le Pouvoir, l'Amour et la Lumière, représentant respectivement les trois symboles traditionnels du second degré du Reiki. Dans une prière de célébration qui leur est adressé, on y parle aussi de l'Insurpassable Lumière (l'Illumination), dont la calligraphie en kanji n'est autre que le symbole de maîtrise, utilisé dans le système Usui pour conférer les différentes initiations. A la source, ces symboles sont représentés par des bîjas-mantras originellement écrit en sanskrit et reliés à des déités(des bouddhas et des bodhisattvas) de méditations.
D'autre part, le bouddhisme ésotérique utilise des supports de contemplation connus sous le nom de mandalas. Un mandala représente un schéma de qualités spirituelles personnifiées par des symboles sanskrit. Il existe notamment des mandalas entiers de syllabes-germes ou bîjas-mantras. Certains de ces mandalas représentent la trinité des "Trois Honorés" (Sanzon en Japonais) : un groupe de déités dont l'un est connu sous le nom d'Amida Sanzon (vénérable triade d'Amida), et représenté lui aussi par des personnifications de Force-Energie, d'Amour-Compassion et de Lumière-Perfection … soit les différentes énergies de guérison invoquées spécifiquement dans le Reiki. Chacune de ces déités sont reliées à un mantra, et constitue leur aspect vibratoire et sonore. Chacun des symboles du Reiki représente une perspective différente d'une même réalité. D'où la nécessité de les utiliser, dans cette approche, d'une façon complémentaire.
Certains font aussi référence à un tantra bouddhiste du nom du : "Chemin de l'éclair de la Lumière Transcendante qui guérit le corps et illumine l'esprit", qu'aurait retrouvé et étudié Mikao Usui et qui serait à l'origine de ses recherches sur le Reiki …
Excepté les quatre symboles traditionnels que l'on connait, il n'y aurait jamais eu de symboles additionnels au système originel d'Usui, à moins que ce ne soit des symboles sanskrit. Ce qui est sûr, c'est que les représentants Japonais actuels ne reconnaissent pas les nombreuses dérives du mouvement Reiki occidental comme étant un Reiki pur, authentique et orthodoxe (Reiki-Karuna, Reiki-Elargi et Reiki Raku-Rei entre autres, ainsi que les tendances purement new-age comme le channeling). Il existerait néanmoins d'autres niveaux plus profonds et maintenus secrets qu'Usui Sensei n'aurait transmis qu'à trois de ses plus proches élèves …
Harmoniser les émotions pour guérir le corps et éveiller l'esprit
Selon le bouddhisme, l'origine profonde de toutes les souffrances repose sur le fait de ne pas reconnaître notre véritable nature. Nous souffrons tous d'un mal aigu, celui de l'ignorance et de ne pas savoir qui nous sommes. Atteindre l'Eveil, c'est donc être guérit spirituellement. Le Bouddha était aussi connu sous l'appellation du roi-médecin car il apportait la seule guérison ultime digne de ce nom : la libération spirituelle. Toutes les pratiques bouddhistes visent subtilement à l'obtention de plein éveil.
On comprend maintenant l'importance d'une dimension spirituelle authentique dans un processus complet de guérison puisque les causes siègent originellement dans la nature même de notre esprit. D'un autre côté, si le corps subit une trop grande souffrance ou si nous sommes remplis d'émotions incontrôlables, les conditions extérieures ne sont plus réunies pour atteindre la libération véritable. D'où l'intérêt d'une pratique qui induit à la fois une transformation et une purification au niveau du corps, de l'énergie subtile, des émotions et de la conscience. Le but d'une pratique spirituelle de guérison comme le Reiki est d'apporter un remède à nos maladies, et surtout à ses causes premières qui siègent toutes dans l'âme. Le Reiki inclut donc dans son approche un travail sur le corps, sur la force vitale et aussi sur l'esprit, en intégrant une dimension spirituelle du soin, notamment par l'usage de symboles et de mantras sacrés de guérison. La totalité de l'être est ainsi traitée et harmonisée. C'est l'initiation surtout, véritable ondée de grâce, qui confère ce pouvoir et cette bénédiction particulière indispensable à une authentique transformation de l'être.
Selon la médecine bouddhique, l'origine de nos différentes affections ont pour cause les "trois poisons" : l'ignorance ou l'opacité mentale, la colère-aversion et le désir-attachement. C'est aussi à cause de ces trois émotions perturbatrices fondamentales que se manifestent ensuite les déséquilibres énergétiques des trois humeurs vitales : vent, bile et flegme, les trois constituantes de bases, qui contrôlent ensuite les cinq éléments, il s'en suit toutes sortes de maladies au niveau du corps et de l'esprit.Il est donc intéressant d'observer que certaines positions du Reiki travaillent directement sur le trajet plusieurs méridiens importants comme celui de la vessie, de l'estomac, de la vésicule biliaire et du triple réchauffeur, afin de restaurer l'équilibre des cinq éléments qui gouvernent la vie,. Chacune des positions couvrent respectivement les sept centres de conscience (les chakras), les canaux subtils d'énergie ainsi que les organes principaux, chacun en relation avec une émotion prédominante.
Reiki voie initiatique
La façon même dont le Reiki agit est difficile à saisir rationnellement. L'action de celui-ci n'est parfois ni apparent, ni mesurable, ni quantifiable, mais les effets peuvent cependant être constatés. En fait, le Reiki agit de la façon dont l'énergie transmise peut révéler le potentiel de guérison et de transformation déjà présent en chacun de nous. Cela nous amène à présent à considérer plus à fond le pouvoir sacré des initiations, qui représentent le point de départ de notre art de guérison. D'une manière générale, les initiations sont propres aux enseignements du Bouddhisme Vajrayana, dont le Reiki tire ses origines. Au sein de cette tradition, recevoir une initiation, c'est recevoir en fin de compte un accomplissement spirituel. L'initiation éveille ce qui est latent au sein de notre conscience : l'esprit originel, pur et non entravé. Dans le contexte du Reiki, le principe de l'initiation consiste à déposer des semences d'éveil dans notre conscience et à nous mettre en contact avec le Souffle de Vie primordial qui est déjà là, au plus profond de notre esprit.
Sans initiation, il n'y a pas de possibilité de recevoir un tel accomplissement. La tradition affirme que ce serait comme de creuser et de chercher de l'or dans un endroit stérile. Dans le contexte du Reiki, nous ne pouvons donc pas nous passer d'une telle initiation pour exercer la guérison . Il s'agit d'un processus plus direct, plus rapide et surtout, bien plus sûr. Sans cette initiation, sans cette "transmission de pouvoir spirituel et sacré", il n'est pas possible de pratiquer correctement. En quelque sorte, il nous manquerait la bénédiction qu'offre celle-ci. Aussi, il est dit qu'une initiation a le pouvoir de faire mûrir la pratique et d'accélérer le développement spirituel.
Sans initiation, nous ne sommes pas préparés pour la pratique du Reiki et il n'y aurait pas de possible réalisation spirituelle. Dans la voie des tantras, on dit même que pratiquer sans la "transmission de pouvoir" est une perte de temps, alors qu'avec l'initiation on se trouve dans une condition appropriée. Toujours selon les tantras, l'initiation a le pouvoir de disperser de notre être les impuretés et les différents obscurcissements karmiques. Les trois aspects du corps, parole et esprit sont également nettoyés. De plus, il est dit que la couche superficielle des distorsions, des vues erronées et des blocages (émotionnels, entre autre) sont également dissout.
Reiki, voie d'épanouissement
La fonction réelle du Reiki est d'établir une mise en résonance avec la dimension de totalité qui siège en chacun de nous. Cette perfection originelle est en fait notre véritable nature. Cela constitue le message d'espoir du Reiki : la guérison est déjà en soi, à l'état potentiel. Le Reiki est donc une pratique qui rend hommage à notre nature intrinsèque de guérison. La plus grande force de guérison est d'invoquer, en la personne souffrante de maux physiques ou émotionnels, cette nature essentielle et ce potentiel infini de transformation et d'y demeurer soi-même relié au plus profond de son être. La plus haute bénédiction que nous pouvons offrir à autrui n'est pas tant d'apposer nos mains de lumière que de faire rayonner de notre être tout entier cette énergie de paix, de joie, de force et de bonté sans limite. Celle-ci n'est autre que la nature originelle, lumineuse et fondamentale de l'esprit que le Reiki nous permet d'exprimer totalement. La perspective du Reiki est d'aider tous les êtres à devenir plus responsables d'eux-même, plus autonomes dans leur processus de guérison et dans leur vie entière. C'est les aider à trouver en eux-mêmes un espace de tranquillité et de sérénité afin de mieux gérer les situations de tensions et de stress de la vie quotidienne. C'est, en fin de compte, épanouir la conscience de chacun. De ce fait, si chacun, par une pratique de guérison spirituelle comme le Reiki, prend vraiment conscience de la dimension de plénitude qui siège en lui-même, non seulement un changement s'offre alors à lui mais il peut par la même occasion participer à une guérison plus grande de sa vie, de sa société, de son monde et de celui de tous les êtres.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
http://chezsoleildorient.0forum.biz
 
Du bouddhisme au Reiki
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» C'est dur le bouddhisme...
» Comment dois-je enseigner le Bouddhisme à mes enfants?
» Essais sur le bouddhisme zen (D.T. Suzuki)
» pratique du bouddhisme chinois ?
» Bouddhisme en occident

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
chez- soleil-d-orient :: MIEUX et BIEN ETRE :: Le Reiki-
Sauter vers: